Le Tai Chi Chuan - Une brève introduction

Le Tai Chi Chuan (également écrit tai ji quan), qui peut être traduit « Poing du Faîte Suprême », est un art martial chinois qui combine l'autodéfense avec la forme physique et mentale. Aujourd'hui, il est principalement pratiqué pour ses bénéfices sur la santé, le contrôle du stress et la relaxation, quoique l'intérêt pour les applications martiales de cet art soit grandissant.  Les mouvements lents et continus du Tai Chi sont conçus de façon à développer des habiletés physiques puissantes et à stimuler le flux d'énergie dans le corps, avec comme objectif ultime une coordination corps-esprit améliorée ainsi qu'une longévité accrue.

 

Le Tai Chi Chuan est excellent pour la santé et l'équilibre tout en conservant ses aspects martiaux qui sont apprises par la pratique de la forme à mains nues, les formes avec arme,

 

Origine et histoire

 

La plus grande partie de l'histoire des arts martiaux chinois n'a jamais été documentée et beaucoup d'écrits historiques qui existaient ont été perdus durant les périodes de guerres.  Cependant, les racines historiques du Tai Chi Chuan peuvent être retracées à près de 3000 ans, à l'introduction du principe du yin et du yang dans le Yi Jing (Livre des changements), à environ 1122 ans avant Jésus Christ.

L'évolution du Tai Chi Chuan, du Yi Jing à la fin du 16ième siècle, se retrouve principalement dans les contes et les légendes.

 

Une histoire populaire largement acceptée, raconte que le légendaire moine Taoïste Zhang San-Feng aurait combiné la théorie du Yi Jing (la dynamique des contraires yin et yang) et la pratique taoïste de la conservation de l'énergie (qi-gong) avec le kung-fu « Shaolin » et ses observations des comportements naturels de combat d'une grue et d'un serpent pour créer le Tai Chi Chuan. 

 

 Le Tai Chi Chuan de style Chen a été développé jusqu'à un très haut niveau à l'intérieur du village Chen et a été gardé secret pendant plusieurs décennies. Le premier étranger connu à qui le Tai Chi Chuan a été enseigné a été Yang Lu-Chan (1799-1872).

 

Yang Lu-Chan a ensuite quitté le village Chen et a conçu une version du Tai Chi Chuan qui est maintenant connue en tant que le style Yang.

 

Les besoins individuels de survie dans l'ancien temps, à travers des aptitudes martiales mortelles, ont motivé les adeptes du Tai Chi à garder précieusement les secrets de cet art pour la majeure partie de son histoire.

 

Les bienfaits en bref 

 

Le tai-chi est une discipline corporelle d’origine chinoise comportant un ensemble  de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Il met aussi l’accent sur la maîtrise de la respiration. La pratique vise entre autres à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculosquelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle.

Selon ses adeptes, grâce à son côté méditatif et à l’extrême précision des gestes, le tai-chi permettrait d’apaiser le mental et d’améliorer la concentration, la vivacité d’esprit et la mémoire.

Il favoriserait aussi une meilleure prise de conscience de soi et de son environnement et contribuerait à harmoniser le Qi

 

Notre professeur :  Francis DIERICKX  pratique le Taichi depuis 10ans.  Il a fait connaissance avec le Tai-chi à l'otan avec des militaires Américains d'origine asiatique.

 

Il pratique tous les jours et suit un stage depuis deux ans avec un médecin chinois